Frais d’achat et de vente

Frais liés à l’achat d’un bien immobilier

Outre le paiement du bien, l’acheteur assume des frais annexes :

Frais d’achat et de notaire
Comprenant les droits de mutation et les honoraires du notaire, ils se situent entre 3 et 5 % du prix de vente selon les cantons.

Frais de financement
Le prêt hypothécaire entraine des charges liées aux intérêts et au remboursement de l’emprunt (amortissement).

Aspects fiscaux
Lorsque l’acheteur choisit d’utiliser son deuxième ou troisième pilier, les montants retirés sont soumis à imposition. De plus, le propriétaire d’un bien immobilier est imposé sur la valeur locative de son logement en notant toutefois qu’il pourra déduire de sa déclaration les intérêts hypothécaires. En outre, l’impôt foncier annuel est calculé sur la valeur fiscale du bien.

Frais d’entretien
Acheter un bien immobilier peut parfois conduire à réaliser des travaux de rénovation et/ou d’aménagement. De plus, les frais d’assurance, de déménagement et les charges (chauffage, charges PPE, maintenance, etc.) doivent également être pris en compte.

 

Ces charges et notamment les frais d’achat ne peuvent pas être assumés par le crédit hypothécaire. Il est donc nécessaire de bien évaluer sa situation en s’encadrant de professionnels avant de concrétiser son projet immobilier.

 

 

Frais liés à la vente d’un bien immobilier

La commission de vente est définie après entente entre les parties en fonction des taux usuels et constitue, en cas de vente, la rémunération de l’agence.

Si la vente permet de réaliser une plus-value, le montant obtenu sera soumis à imposition selon les barèmes en vigueur.